[ last update: 19.07.2017 ]

|
deconnecte
Nom : Email : Subject :
  • Setlist

    (The titles in blue show the differences with the previous setlist)

    01. What It Is
    02. Corned Beef City
    03. Privateering
    04. Father And Son
    05. Hill Farmer's Blues
    06. Yon Two Crows
    07. I Used to Could
    08. Romeo And Juliet
    09. Sultans Of Swing
    10. Song for Sonny Liston
    11. Haul Away
    12. Marbletown
    13. Speedway at Nazareth
    14. Telegraph Road

    Encores
    15. Brothers In Arms
    16. Going Home


    Stats

  • Lineup

    Mark Knopfler (Guitar / Vocals)
    Guy Fletcher (Keyboards / Guitars / Vocals)   [ Guy's diary ]
    Richard Bennett (Guitar)   [ Richard's diary ]
    Glenn Worf (Bass)
    Ian Thomas (Drums)
    Jim Cox (Piano / Organ / Accordion)
    John McCusker (Fiddle / Cithern / Whistle)
    Michael McGoldrick (Flute / Whistle / Pipes)

  • Related links   [ 20 links ]


    Submit a link
  • Who was there ?   [ 1 fan ]

  • Last review   [ 1 review ]

        04.05.2013 12:55    Elian - France
    Review: Bon, il est temps d'y aller de ma petite review. et comme je suis un gros fainéant, elle sera en français, à vous de faire la traduction dans la langue de Shakspeare... ou de Rocco pour les plus latins d'entre vous :-)
    Ames sensibles, passez votre chemin, je vais taper dans le gras !
    Avec plus d'une semaine de recul, j'ai eu le temps d'analyser, de comprendre. Le constat est simple : Je ne comprends pas !
    Je ne comprends pas qu'il ait pu autant se planter sur un concert. Attention, je ne parle pas de plantage de notes (même si y'en a eu et pas que de MK...) mais un plantage complet sur l'intention, l'osmose du groupe, la setlist, bref, tout ce qui fait l'intérêt d'un spectacle vivant.
    Je ne veux pas être redondant par rapport à ma review assez complète d'après concert (ici), je vais donc parler uniquement du show. Ce premier concert de la tournée, tous les hards fans l'attendait. Depuis 2 ans, il n'avait pas pu réellement défendre live "Privateering" que pendant 1h en partageant la scène avec Bob Dylan. Deux séries de concerts me laissant quelque peu sur ma faim. Manquant de dynamisme, de rythme... Le Kick off de Dublin en 2011 en était la preuve vivante :-(
    Bucarest devait donc remettre les pendules à l'heure. Et bien non ! Un concert court (1h56), une setlist reprenant les titres et versions de 2010, 2011 et 2012. Aucune nouveauté (si, il a ressorti du placard de 96 Father and Son avec un enchaînement assez limite vers Hill Farmer's Blues). Un rappel de 2 titres uniquement, foutage de gueule ?
    Aucune présentation de ses musiciens, peu de communion avec le public, manque de puissance sonore... Y'a de quoi être déçu.
    Elles sont où les nouveautés tant annoncées par Guy ? Elles ont du resté bien au chaud à Londres...
    Plus ça va et plus les morceaux ralentissent, la richesse des mélodies s'estompe. SOS ou TR sont d'un ennui :-(
    Pour conclure, un kick off où la déception fut grande, en espérant vivement que la magie opère sur les autres dates.
    Allez, on y croit !
    Add my reviewSee all reviews
  • Recordings   [ 1 link ]

    Official audio recording sold by markknopfler-live.com.