Nom : Email : Subject :

Calendar

2010/06/09

09/06/2010  Paris @ Palais Omnisport de Paris Bercy  

Show #47

Tour: Get Lucky (April to late July 2010)

Venue: Palais Omnisport de Paris Bercy  [ Website ]

Address: 8 boulevard de Bercy, 75012 Paris, France

Locate it:   [ See map ]  [ Street view ]

Capacity: 17000 persons   [ Seating map ]

Hour: 20:00

2010/06/09
Notice: Undefined index: iduser in /flex/storage/local-hero.org/site/www/php/ontour2/voirinfoconcert.php on line 72

Setlist

(The titles in blue show the differences with the previous setlist)

Opening part
Kate Walsh

01. Border Reiver
02. What It Is
03. Sailing to Philadelphia
04. Coyote
05. Prairie Wedding
06. Hill Farmer's Blues
07. Romeo and Juliet
08. Oe, oe, oe
09. Sultans Of Swing
10. Done With Bonaparte
11. A Night in Summer Long Ago
12. Marbletown
13. Speedway at Nazareth
14. Telegraph Road

Encores
15. Brothers In Arms
16. So Far Away
17. Piper to the End


Lineup

Mark Knopfler (Guitars / Vocals)
Richard Bennett (Guitars)   [ Richard's diary ]
Danny Cummings (Drums)
Guy Fletcher (Keyboards / Guitars / Vocals)   [ Guy's diary ]
Matt Rollings (Piano / Organ / Accordion)
Glenn Worf (Bass)
John McCusker (Fiddle / Cithern / Whistle)   [ John's diary ]
Michael McGoldrick (Flute / Whistle / Pipes)

Who was there ? 9

Sylvain  
12/05/2013
Elian Poupard  
13/06/2010
laurent patry  
11/06/2010
Herlock  
10/06/2010
David Perbal  
10/06/2010
Frenchy fan  
29/05/2010
Vivement le concert! Ce sera ma troisième fois. Je résiste pour ne pas aller voir les setlists, histoire de garder un effet de surprise... Can't wait! It'll be my third MK concert. I haven't looked at the setlists, because I want to be surprised...
Serge  
17/04/2010
Jeannette  
16/04/2010
Manu  
16/04/2010

Reviews 5

Elian Poupard  
le 13/06/2010
Je vais vous passer l'attente pour récupérer les places via MK.COM, le temps pourri, la première partie toujours aussi ennuyeuse, etc... On va tout de suite à l'essentiel : Le concert ! Dans l'ensemble ce fut un très bon concert, je dirai même plus que je le mettrai dans le top 10 des concerts de cette tournée mais... sans le son. Je m'explique : L'ambiance était bonne, très bonne, ca chantait à tue tête et nous avons même eu droit après TR à un petit "il est des nôtres...il a bu son vin comme les autres....etc...". Un pur régal... pour les nostalgiques des bitures à la Jenlain. Dur de faire se lever 12 000 gusses campés sur leurs fauteuils et pourtant notre Marko l'a parfaitement réussi et ce, dès le début du concert! Le groupe était très en forme, on a eu droit à notre traditionnel Oe oe oe et un bonus pour l'Europe "A night a summer ago". Maintenant que les points positifs ont été évoqués, parlons de ce dont vous allez beaucoup moins aimer (si j'en lis par vos critiques toutes positives) : - La voix: Aie aie aie... il en a chier le pauvre. Je m'y attendais. Depuis Luxembourg je sentais une voix qui commençait à dérailler. Sur "A night a summer ago" ce fut le pompon, un enchainement de fausses notes vocales. Il ne devrait pas autant forcer dessus mais plutôt reposer sa voix et.... manger du miel. L'espace d'un instant je me suis vu revenir à la tournée 96 ou sa voix était plus que fatiguée (il a bien fait d'arrêter de fumer d'ailleurs!). - La guitare de Mark : Surement la chose que je craignais le plus... Vu le temps (pluvieux, lourd, humide), j'appréhendais la prestation de ce soir (analyse du PoupyDoc (avec les conseils très avisées de mon médecin traitant pour cette tournée, Arnaud le sus-nommé) : ce type de temps n'est pas du tout bon pour ce qu'il a =>arthite). Pourtant après ses bonnes (excellentes) prestations au Luxembourg, à Anvers et son attachement tout particulier à Paris, je me disais que ce soir pourrait être un grand soir. Et bien, il nous a quand même gratifier de superbes pins et mes douleurs du son exécrable prestation du 03 juin à Londres sont revenues. J'en avait mal au ventre pour lui. Comment peut-il autant se vautrer sur des morceaux qu'il connait par coeur ? Oe oe oe est bien loin des versions de 2005 (cf.autopromo=>shangri-lille), même Rebecca (la fille de David qui a eu droit aux baguette de Dany - La star de la soirée cette Rebecca !!) aurait pu faire mieux. Sans parler du solo final de HFB ou de BIA... Non sérieusement réécoutez le SBD de Bercy, il est loin d'être aussi bon que certains le décrive. - Son inspiration : Depuis son accident, on ne peut dire le contraire : MK joue moins de guitare et surtout il en joue moins vite. Ca ne me dérange pas outre mesure car étant apprenti guitariste, qu'il joue moins vite arrange bien mes affaires et ENFIN mes doigts peuvent jouer du Knopfler :-) Sur SOS, je voyais très bien la tête de Richard qui ne comprenait pas ce qu'il se passait. "Allez Marko secoues-toi un peu" ! Notre pauvre Marko ne savait pas comment il allait finir son solo, il cherchait ses notes, laissait des temps morts, etc... Pareil sur STP, le solo ne restera pas dans les anals. C'était un peu mou du genou tout ça. Il était bien plus inspiré sur les rappels (Speedway et TR étaient pas mal je l'avoue même si y'a eu quelques fausses notes dans les descendes de gammes, on lui pardonnera). Certains diront (comme j'ai pu lire deci delà) que je suis trop critique. Je ne crois pas, j'ouvre juste mes oreilles et mes yeux. Pour les aficionados du maître, Dublin reste sa meilleure prestation européene (jugement entièrement subjectif). Un concert très inspiré, un solo sur STP qui a duré. Un concert sans fausses note (merci les quelques jours de repos). Il a passé la quasi intégralité du concert les yeux fermés, il était en osmose parfaite avec sa guitare et le son sortait magnifiquement. Une trans musicale qui n'a durer que 2h00...mais putain que ce fut bon ! La tournée est loin d'être finie... j'attends avec impatience ses prestations dans le sud pour voir si ca confirme ce que je pense. Je suis persuadé qu'il va nous sortir le meilleur de son jeu en juillet, il ne peux pas rater des RDV comme Nimes, Lyon mais surtout MONTREUX qui sera sans nul doute son concert le plus médiatisé, ca fait 30ans qu'on l'attend chez nos voisins helvétiques pour ce grand festival. Aura-t-o droit à quelques versions Jazzy.... Une réadaptation de certains titres ? L'intro de Donegan.... ? Verdict le 15 juillet. On fait confiance à Claude Nobs pour nous sortir un BLU RAY de sa prestation.
laurent patry  
le 11/06/2010
Ce soir j'ai, enfin on a de nouveau rendez-vous avec Mark et sa bande... 1992, 1996, 2001, 2004, 2005, 2008...2010 tous ces rendez-vous je les repasse dans ma tête dans ce Métro qui m'emmène une fois de plus à Bercy...J'ai à la fois hâte et peur, hâte d'entendre enfin ce concert pour lequel je m'interdis toute visite sur les sites proche de Mark car je veux sentir le frisson de la découverte, arriver en me disant, ben il va nous jouer quoi ce soir !!??? et puis peur, peur d'être déçu (ça c'est jamais arrivé) peur de me dire que c'est peut-être le dernier concert... Bon allez plus le temps d'avoir peur, en plus ce soir, t'as convié pleins de nouveaux au concert, c'est leur 1er concert de Mark alors, ils vont aimer c'est sur ! On fait la file pour récupérer les places, sous la pluie , un petit coucou aux copains de l'assoc...eux aussi sont venus, toutes ces images on les a déjà vues , on partage tous ce même frisson, on connaît par coeur les chansons, les enchainements, pourtant on est tous là au rendez-vous...C'est magique ! Ca y est nous voilà dans l'arène, elle paraît vide, j'entends des rires moqueurs venant de mes amis qui sont venus... La première partie se passe, j'ai beau essayer de réchauffer l'ambiance, les chants mélancoliques de Kate n'arrivent pas à enthousiasmer mes amis; je me dis que c'est pas gagné... 21H ça y est c'est parti, je sens ce frisson unique des premières notes d'un concert, ils arrivent tous, saluant une foule sage qui est venue remplir lentement l'arène de Bercy... Volontairement ici je ne citerais pas la playlist pour respecter ceux qui ne veulent pas savoir avant (j'en fais partie) mais bon... dès la première chanson j'ai pris une claque ! MA chanson phare du dernier album, elle est là, puissante, je vois tout le monde autour de moi, applaudir, je me dis que ce soir ça va être grand malgré la sciatique de notre chanteur ! Quelques titres s'enchainent, mon amie à côté de moi, me glisse à l'oreille j'adore !!! et applaudis à tout rompre un autre classique de l'époque Straits... P A ma droite, le même enthousiasme, devant derrière...c'est gagné, la foule se lève! Arrive le milieu du concert, on ne sera plus jamais assis....jusqu'à ce que les lumières se rallument ! Mark nous aura encore une fois transcendé, avec une liste de chansons, certes classique pour ceux qui ont l'habitude ... mais quelle joie de voir des petits nouveaux applaudir à tout rompre là où quelques heures avant je sentais de la méfiance envers cette ex gloire des années 80! Merci Mark, merci à tous tes musiciens hors pair qui t'accompagnent...merci au public de Bercy qui a su respecter des moments de silence magiques au milieu de chansons cultissimes, ou au contraire pousser Mark à accompagner les chants de la foule ... Voilà j'aimerais être encore le matin du concert et me dire que tout ça recommence ce soir... A bientôt Mark !!! Merci...pour cette soirée magique.
Herlock  
le 10/06/2010
I was there with three ladies (my wife and two friends). We were at row 9 in the floor of this huge venue (12,000 seats, full house), meaning that we were very close from the stage. The band came just after 9.00pm. They all looked very fresh, smiling and cheering. Mark greeted the crowd with a “Bonsoir Paris ! ça va ?” and kept speaking a word of two of French here and there. The sound was a bit loud, but the vocals could still be heard clearly. The vast majority of the audience was very supportive, but a few idiots kept whistling, the peak of it being the intro of Romeo and Juliet, and I was afraid this would put Mark off; I was all the more afraid when Mark gave very minimal band introductions, starting with “very quickly…”. No stories, no lame joke, no watches nor bicycles, just straight to the point. But my fears were unfounded. It was as if Mark wanted to use every single available second for the music. The time not spent on words was used for a very nice, and rather unusual, “Ohé Ohé” improvisation. Mark made many “victory” gestures during the show, as if he was successfully fighting a permanent battle against imperfection. And, suddenly, something magical happened during Sultans of Swing, which had very nice arrangements tonight, extra solos and stuff, not Alchemy, but close: the crowd stood up, started to dance, sing and clap, and no whistling was to be heard again until the end of the show. Mark had done it again – winning every single one of the 12,000 hearts in the venue, idiots included… Paris got a treat: the set list was the same as in the London shows, except that the slot usually used for Get Lucky/Monteleone featured the very rarely played “A night in summer long ago” instead, making the show very special. Gosh… it worked for me like Coyote or Marbletown: you think it is just a B-side song, until you hear it transfigured by the live performance. At this point the audience was just listening religiously, you could have heard the drop of a needle on the floor. During Marbletown –a great and energetic version as usual-, people started to give up on their seats and move (calmly, no “run of bulls” effect as Isaac would say) towards the stage. My wife and I decided to follow this movement, and from Speedway onwards we were only two meters away from Mark. It was like being in a dream. Even my wife, who is not a die-hard fan like me and is rather reserved, starting singing and dancing. I had never seen here like that! I swear I do not exaggerate, when Mark stood up and started to dance at the end of Speedway, the crowd would not have reacted stronger, had they seen Lazarus being resurrected. It would have taken a few squads of military police to remove us, but no attempt was made anyway. I guess it was one of these magical moments where law and order just make way for the divine. It would also have taken all fingers available on stage to make the “finger of death” work: plenty of people were filming close to the stage. But Mark could not care less, he was totally into it, and they all got away with it! Before the encores, band members including Mark drunk beer, and cheered to us with their cups! A very funny and touching moment. One last time I got frightened – having the Antwerp show in mind, I really believed it was over after “So Far Away”. It took the band quite some time to come back for the second encore. But yes, they came back, and delivered a highly-powered, beautiful version of “Piper to the end”. An another emotionnal moment: Mark took Danny' sticks off his hands to give them to the crowd. I understand that they ended up... in the hands of our host'6 year-old daughter ! :) We tried very hard to make them come back a third time. People were shouting “Local Hero !”. But alas, the best things in life have to come to an end. We got out in time to get our beautiful USB key in its nice little box – they were selling like hot cakes, but despite the huge crowd it seems that no shortage happened. Congrats Simfy, I guess that was your hottest job since the beginning ? I have learned something last night: before it, I was craving for a blu-ray or dvd of the tour; not anymore... because no blu-ray, no matter how HD it would be, can even come close to the live experience. Now I am only craving for one thing: going to Nïmes on July 22nd ! I have also learned that the set list does not really matter – at first I felt a bit disappointed not to hear “Why I Man”, which I really like, but I quickly forgot about it. The whole point is about the actual live experience, being there, feeling the atmosphere, and no matter what is played, it is just pure magic. Maybe I am (slightly) biased, because this was my first MK concert in 18 years, since Dire Straits’92 in Lyon. Anyway, thanks Mark and the band for these memories I will cherish all my life! :)
Frenchy fan  
le 10/06/2010
Bon concert, mais j'aurai bien aimé "Why Aye Man". "Speedway At Nazareth" est vraiment fantastique live! Pour ce qui est des chansons de Dire Straits, ça fait déjà plusieurs tournées qu'il n'en joue pas beaucoup, donc pas de surprise. Nice gig, although it would have been great to hear "Why Aye Man". "Speedway At Nazareth" is really gorgeaous live! Same DS songs as previous tour. No surprise.
David Perbal  
le 10/06/2010
J'y étais avec ma fille ainée, mon père et un ami. Direction Bercy : l'excitation d'aller à un concert, de retrouver des têtes connues (beaucoup ont utilisé la prévente marknopfler.com), d'emmener ma fille à son premier concert "rock". Enfin on rentre, elle a les yeux grands ouverts : wouah c'est grand Bercy ! Difficile de décrire le sensation de bonheur de se retrouver au premier rang, à 3 mètres de la scène, alors que 12000 personnes se trouvent derrière vous :D - les 4 sièges sur la droite sur la photo prise par John ([color=yellow]voir le journal de John[/color]). Une personne vient nous dire que le concert va être enregistré, ok ok je lui dis que je connais et que je mets déjà ici les liens vers leur site :D Glenn, le technicien qui s'occupe des guitares de Mark, vient devant la scène et fait signe à ma fille pour lui offrir un pick MK. Hmmm ça commence bien ! J'ai trouvé la première partie assez moyenne. Pire ça a retardé le début du concert d'une heure, et ma fille commençait déjà à fatiguer et s'impatientait de voir Mark. 21:00, ils montent enfin sur scène. Mark s'adresse à nous en français. Grosse ambiance, tout le monde est debout. Premier morceau et déjà ma fille applaudit, chante et danse. Ouf ça lui plait ! :p Mark expliqua pourquoi il devait rester assis : son docteur lui a interdit de danser le disco, de marcher, de courir, mais il a droit à faire du vélo, de la "bicyclette" a dit Mark en français. La setlist fut "standard", j'avoue que j'aurais bien aimé un petit [i][b]Cleaning My Gun[/b][/i]. On a quand même eu droit à [i][b]Oe oe oe[/b][/i] sous la "pression" du public, juste avant SOS. C'est marrant j'avais montré ça à ma fille pour la première fois une semaine avant (version "jazz" de Lille 2005). Sympa ! Petite rareté de la tournée : [i][b]A night in summer long ago[/b][/i], où la voix de Mark vacille un peu :( Dans l'ensemble un bon concert, mais pas parfait, Mark semblant manquer d'inspiration lors de ses solos, et faisant quelques fausses notes au mauvais moment (euh, y a-t-il un bon moment pour ça ?). Je dirais qu'à cause de la présence de ma fille je n'ai profité du concert qu'à 50%. Je n'étais pas concentré comme à l'habitude. Pas grave, y en aura d'autres. De telles places permettent aussi d'admirer tout au long du concert les superbes guitares de Mark (j'adore la Pensa et la National), mais aussi le jeu des autres musiciens et leurs instruments (seul Matt est difficilement visible derrière son orgue à cause la hauteur de la scène). J'ai adoré voir John jouer de la guitare, en train de s'éclater sur [i][b]Coyote[/b][/i] de mémoire. Pendant le concert certains musiciens souriaient à ma fille, Danny en particulier. A la maison elle avait fait des dessins qu'elle voulait donner à Mark, mais je me demandais bien comment on allait faire ! Finalement il y a eu le rush, après Marbletown. Je me suis précipité pour tenter d'avoir une place derrière la barrière, ainsi ma fille avait de la place pour voir Mark de près. A la fin de Telegraph Road, pendant leur pause bière, j'ai senti que c'était le moment pour les dessins. Je tiens ma fille debout sur la barrière, elle a ses dessins dans la main. On fait signe à Mark, aux musiciens que les dessins sont pour Mark. Ils sourient et Matt comprend et vient prendre les dessins. On ne saura pas s'ils les ont vu, mais ma fille était déjà toute heureuse. Sauf qu'à la fin du concert vint une surprise. Mark fit signe à Danny, qui s'en alla chercher ses baguettes. J'avais compris ce qui allait se passer, Danny allait donner ses baguettes à ma fille. [color=red]Erreur[/color], Danny mit les baguettes dans les mains de Mark qui se pencha difficilement mais tout sourire pour les donner lui-même ([color=yellow]il y a une vidéo de ce moment sur la page du concert[/color]). J'espère que Mark ne s'est pas fait mal au dos à ce moment là lui qui semble quand même avoir du mal à marcher. Merci Mark pour l'attention portée aux enfants. Elle était sur un petit nuage, avec des étoiles plein les yeux. Et à ce moment là j'ai pensé que 12000 personnes étaient jalouses d'elle. Ah oui, je ne remercie pas les idiots qui ne trouvent rien de mieux que de raconter leur vie (c'est mon anniversaire...), de crier le nom des chansons pendant qu'une chanson est jouée. Il y en a un qui n'arrêtait pas de hurler et sifller juste à côté de mon oreille droite : j'en reviens pas d'avoir réussi à retenir un bourre-pif :D J'ai fini le concert épuisé (en plus il faisait lourd et chaud) à avoir porté ma fille aussi longtemps, mais heureux pour elle. Mon père et mon pote eux ont adoré le concert. Finalement pour que la soirée fut parfaite il aurait fallu : [ul] [li]la présence de ma femme[/li] [li]un peu plus d'inspiration de Mark sur ses solos (je pardonne les fausses notes)[/li] [li]et pour finir un petit [i][b]Local Hero[/b][/i] comme en 1985, 1991/1992, 1996, 2001, 2005 et en 2008.[/li] [/ul] J'espère maintenant pouvoir faire comme prévu Bilbao avec ma femme, et rajouter en bonus Nîmes dans les arènes. A la prochaine Mark ! [hr] I was there with my tallest daughter, my father and a friend of mine. Let's go to Bercy : the excitment to go a gig, to meet again known faces (most of them have also used the markknopfler.com presale), to get my daughter to a "rock" concert. We enter, she has her eyes largely opened : wow Bercy is big ! It's hard to describe the sensation of happiness to be at the first row, 3 metres away from the stage, when there are 12000+ people behind you :D - the four seats on the right on the pic taken by John ([color=yellow]see John's diary[/color]). A girl told us the gig will be recorded and available the day after, ok ok I told her that I know all about that and that I already put links to simfylive on my website :D Glenn came down from the stage and made a sign to my daughter to offer her a MK pick. Hmmmm thanks Glenn, the evening starts very well ! I've found the opening part from Kate Walsh average, well boring. It was annoying because it has delayed the beginning of the gig for one hour, and my girl was then already a little bit tired and she wanted to see Mark. 21:00, lights off, the band take the stage. Mark speaks in french. The audience is hot, everybody is standing up to welcome them. First song and my girl claps, sings and dances. Cool, she loves it ! :p Mark eplained why he was seated on stage : his doctor told him to avoid disco dancing, walking, running, but that he can make some cycling, some "bicyclette" said then Mark in french. Funny. The setlist was "standard", I admit I would have loved a [i][b]Cleaning My Gun[/b][/i], like the day before. We at least have succeded to make them "play" [i][b]Oe oe oe[/b][/i] under the "pressure" of the audience, right before SOS (so only 4 musicians on stage, I would have prefered the full band, especially Matt as my favourite version of "Oe oe oe" is from Lille 2005 with his jazzy piano part). It's fun because one week before the gig I had shown this one to my girl and she loved to sing it. Then a rarity on this tour : [i][b]A night in summer long ago[/b][/i], but Mark's voice was not at its top :( Well, a good gig, but not perfect, Mark was lacking some inspiration on his solos, making some errors at the bad moment (but is there a good one for them ?). Such seats offer us to clearly admire the wonderful guitars of Mark (I love the Pensa and the National), but also the way of playing all of the musicians (excepted Matt almost unvisible behind his organ because of the height of the stage). As in 2008 I have enjoyed lloking at John, for example while he was playing guitar and having a great time on [i][b]Coyote[/b][/i] (loved his sound on that song). During the gig many musicians were giving smiles to my daughter, especially Danny. She had made drawings at home that she wanted to give to Mark, I was really wondering how we could do that ! And then there was the "bulls race" to the stage, after Marbletown. I ran (hmmm, only 3 meters) to try to get a place just behind the barrier so that my girl could see Mark very close. At the end of TR, while they had the "beer break", I thought it was the right time for the drawings. I have put her standed on the barrier, she has her drawings in her hands. We make signs to Mark, to the musicians that the drawings are for Mark. They smile and Matt understands and comes to take them. We won't know if they have taken a look at them, but my daughter was really happy then (and me more and more exhausted to hold her in my arms, TR is a long song, but there were 3 others coming). But at the end of the gig there was a surprise. Mark made a sign to Danny, who "ran" to get his drum sticks. I had understood what will happen : Danny was going to offer the drum sticks to my daughter. [color=red]Big mistake[/color], Danny have put them in Mark's hands who came in front of ther, bending himself and giving them in her little hands, with big smile and sign ([color=yellow]you can see a video of that moment on the concert's page[/color]). Thanks Mark for taking attention to kids. She had stars in her eyes, and I thought there were 12000 people jealous. I would say that because of my girl requiring a lot of attention, I was not "in" the concert at 100%, I was not concentrated on the music as usual. So my feelings are not Ah yes, I wanted to speak about those idiots (not many but they make so much noise) shouting their life (it's my birthday), song titles during the songs. No respect at all for the musicians. I had one shouting and whistling very loud, just in my right ear : I stayed calm but was not very friendly with such stupid guys. I have finished the gig totally exhausted (it was hot inside) after having my girl for such a long time in my arms. My father and my friend have enjoyed the gig a lot. For that evening to be perfect I was missing : [ul] [li]my wife Yolande[/li] [li]some more inspiration from Mark on his solos (I forgive the mistakes)[/li] [li]and a little [i][b]Local Hero[/b][/i] to close the gig like in 1985, 1991/1992, 1996, 2001, 2005 and 2008.[/li] [/ul] I now hope that my wife and I will be able to do Bilbao, and maybe Nîmes in "les Arènes", remembering 1992 and 2001. See you Mark !