Nom : Email : Subject :

Calendar

2013/07/30

30/07/2013  San Sebastián @ Illumbe Bullring  

Show #70

Tour: Privateering  - Europe (April to late July 2013)

Venue: Illumbe Bullring

Address: Paseo de Miramón, 2 20014 San Sebastián

Capacity: Unknown

2013/07/30
Notice: Undefined index: iduser in /flex/storage/local-hero.org/site/www/php/ontour2/voirinfoconcert.php on line 72

Setlist

(The titles in blue show the differences with the previous setlist)

01. What It Is
02. Corned Beef City
03. Privateering
04. Father And Son
05. Hill Farmer's Blues
06. I Dug Up a Diamond
07. I Used to Could
08. Romeo and Juliet
09. Song for Sonny Liston
10. Postcards from Paraguay
11. Haul Away
12. Marbletown
13. Telegraph Road

Encores
14. So Far Away
15. Going Home


Lineup

Mark Knopfler (Guitars / Vocals)
Guy Fletcher (Keyboards / Guitars / Vocals)
Richard Bennett (Guitars)
Glenn Worf (Bass)
Ian Thomas (Drums)
Jim Cox (Piano / Organ / Accordion)
John McCusker (Fiddle / Cithern / Whistle)
Michael McGoldrick (Flute / Whistle / Pipes)

Recordings 0

Links 5


Submit a link

Who was there ? 2

Ladynoe Yoli  
06/08/2013
David Perbal  
10/04/2013

Reviews 2

David Perbal  
le 06/07/2019
Yolande a tout dit. Je n'ai plus qu'à ajouter quelques photos :) :) :)
Ladynoe Yoli  
le 06/08/2013
Beaucoup d'émotion pour moi d'avoir, enfin, pu voir Mark à San Sebastian! Je l'avais loupé en 1992... depuis, il n'était pas revenu à Donosti. Pour info, San Sebastian est la ville de ma famille, de mes parents, de mon enfance... Alors donc Mark à Donosti, ça tombe très bien, depuis le temps que je l'attendais ici! Trajet depuis l'appart au concert fait à pied... bon c'est un peu long, et comme nous habitons dans les hauteurs de San Sebastian, le retour à pied s'annonce oups... bon on verra... lol Arrivés à Illumbe, David va récupérer les places au guichet. Il annonce son nom, et le type en face s'écrie "DAVID BISBAL ????!!!!!"... gros éclats de rire... euh non non... ce n'est pas "Bisbal" c'est "Perbal"... tout le monde nous regarde, gros fou rire général. Arrivés à l'intérieur, nous avons le bonheur de voir que nous sommes au 1er rang juste sous le micro de Mark... Merci encore une fois mon chééééériiiiii!!! ça s'annonce trrrrès bien. Au bout de quelques minutes arrivent Isaak et Jeroen juste à côté, décidément lol. L'arène est superbe, moderne, le toit est légèrement ouvert, ouf, l'air va circuler. 27°, température idéale à l'extérieur, il aurait été dommage de s'enfermer. Des rideaux noirs sont tendus de part et d'autre de la scène, je lirai le lendemain dans le journal que c'est pour éviter le rebond du son dans la salle super. Le concert prévu à 22h commence un peu en retard, Richard arrive le premier, Mark le dernier je crois. Des fans au 1er rang se lèvent pour accueillir Mark qui sourit J'ai trouvé son jeu très bien, peu de fausses notes, parties bien inspirées, c'est clair c'est net, c'est beau et ce du début à la fin! Mark sourit, il est de bonne humeur, il sourit en voyant une petite fille qui se lève pour danser au 1er rang, il sourit avec ses musiciens qui blaguent dans son dos. Ian et Michael sont impayables, en grande forme! Nous avions été prévenus, en arrivant, Mark nous avait dit un truc du style "nous avons joué dans beaucoup de pays, maintenant nous allons un peu nous amuser...". ça change de Paris! Un grand merci! Impossible de tout raconte... Privateering très bien, le 1er rang à notre gauche rame comme des galériens en rythme mdr. Je ne sais pas pourquoi, I dug up a Diamond a eu une intensité particulière ce soir là... j'adore cette chanson, peut-être jouée un peu trop rapidement sur cette tournée, final magnifique... Mark est vraiment inspiré ce soir. Song for Sonny Liston, encore une que j'aime beaucoup, superbe. Je regarde autour de moi, des papillons volent de la scène à nous et de nous à la scène , je me dis que j'ai vraiment de la chance. Les lumières de la scène passent à travers la barrière à trous qui nous sépare de la scène, ce qui jette des pois multicolores sur nos jambes, mdr. Mark sourit. Pas de Speedway, pas le temps, arf, bon on le pardonne, on l'a eu à Paris, Rennes et Nîmes Nous avons par contre eu un oé oé oé Puis Telegraph Road, on se lève et on va tout près tout près de la scène.. Après So Far Away, les musiciens sont tous réunis sur scène et Michael commence une danse avec ses copains ravis et somme toute un peu étonnés lol Tout le monde rigole, Mark n'a pas l'air d'en croire ses yeux, il a un sourire immense, ça fait plaisir à voir. Le public est chaleureux, enthousiaste mais pas de fans énervés à outrance (à part David "Bisbal" Perbal quand il a entendu les premières notes de Local Hero... lol) je suis contente pour lui :-) Michael remet ses baguettes aux fans du 1er rang qui s'étaient levés à leur arrivée, peut-être que si j'avais tendu le bras aussi... tout le monde est heureux... Voilà c'est fini... à bientôt (?) Nous sortons, et nous repassons devant le mur d'affiches géantes... 6... nous attendons d'être un peu seuls pour essayer de décoller celle qui dépasse... quand un couple de fans arrive et essaye de décoller ladite affiche... hum... je m'approche et leur dis "ah, nous aussi on voulait décoller les affiches..." au bout d'un moment de tentatives plus ou moins affligeantes de découpage de la part de nous tous, nous essayons de tirer un peu sur les affiches, nous nous mettons à 4 et tirons les 6 affiches qui viennent d'un coup morte de rire. 2 sont trop abîmées et nous nous partageons les 4 autres. Merci les gars! Je papote un peu avec la fille, ils viennent de Burgos et ont un petit, nous nous plaignons en choeur des collectionites aigües de nos compagnons. Très sympas. Retour à la maison... dur dur, tout en côtes et escaliers interminables... mais c'est Donosti, c'est comme ça, et la nuit est magique... Yolande.