Warning: getimagesize(https://static.local-hero.org/images/venues/nantes_zenith_big.jpg): failed to open stream: HTTP request failed! HTTP/1.1 404 Not Found in /flex/storage/local-hero.org/site/www/php/config/lib.inc.php on line 220
Nom : Email : Subject :

Calendar

2008/04/08

08/04/2008  Nantes @ Le Zénith  

Show #9

Tour: Kill To Get Crimson (Late March to late July 2008)

Venue: Le Zénith  [ Website ]

Capacity: 8500 persons

2008/04/08
Notice: Undefined index: iduser in /flex/storage/local-hero.org/site/www/php/ontour2/voirinfoconcert.php on line 72

Setlist

(The titles in blue show the differences with the previous setlist)

Opening part
Bap Kennedy

01. Cannibals
02. Why Aye Man
03. What It Is
04. Sailing to Philadelphia
05. True Love Will Never Fade
06. The Fish and the Bird
07. Hill Farmer's Blues
08. Romeo and Juliet
09. Sultans Of Swing
10. Done With Bonaparte
11. Marbletown
12. Postcards from Paraguay
13. Speedway at Nazareth
14. Telegraph Road

Encores
15. Brothers In Arms
16. Our Shangri-La

Encores 2
17. So Far Away
18. Going Home


Lineup

Mark Knopfler (Guitars / Vocals)
Richard Bennett (Guitars)   [ Richard's diary ]
Danny Cummings (Drums)
Guy Fletcher (Keyboards / Guitars / Vocals)   [ Guy's diary ]
Matt Rollings (Piano / Organ / Accordion)
Glenn Worf (Bass)
John McCusker (Fiddle / Cithern / Whistle)

Who was there ? 5

jean-michel knopfler  
12/04/2008
pastbin  
09/04/2008
victor  
09/04/2008
Francoise Gavard  
29/09/2007
Moi aussi j y serai,il y a bien longtemps qu il n est pas passe à Nantes....... et je retournerai le voir à Bruxelles en juin .
David Perbal  
25/09/2007
Mon premier concert de la tournée 2008. J

Reviews 3

jean-michel knopfler  
le 12/04/2008
Bon concert, set list etonnante, avec une ouverture sur Cannibals...Qu'est ce qu'il s'est passé dans la tête de Markou?? Enfin, c'est quand meme sympa. Seul b mol important, une impression de ralentissement général du rythme des chansons !! SoS, What it is, Telegraph road... Donc un petit manque de peche, mais l'émotion est quand meme là, surtout quand il finit par Going Home version péchue, avec le zénith debout et les bras en l'air, ca me fait frissonner rien que d'y repenser...Vive Markou, vive Guy !!
pastbin  
le 09/04/2008
Un bon show avec une set list identique aux précédents concerts de la tournée. Salle pleine, bonne ambiance, un publique très hétéroclite, de 7 à 77 ans (ça fait chaud au coeur!). Le son était bon, quoique j'ai trouvé la guitare de Knopfler légèrement trop forte par rapport au reste dans les middles (j'étais placé en face de lui à 5 mètres environ). Ce fut un réel plaisir d'entendre des titres comme Hill Farmer Blues ou Marbletown en live! On regrettera cependant que peu de titres du dernier album furent joués. La version de Romeo And Juliet fut particulièrement bien réussie alors que Telegraph Road m'a un peu déstabilisé, le solo final étant, à mon sens, trop vite écourté (même remarque pour Sultans Of Swing). Concernant la qualité du jeu de Knopfler, ce qui en intéresse beaucoup, je ne pense pas que ce concert restera comme un fleuron de cette tournée, il n'empêche, si c'était à refaire, je le ferai les yeux fermés! Je remercie sincèrement Mark et ses musiciens pour ce moment inoubliable. Merci Monsieur!
victor  
le 09/04/2008
Un concert à guichets fermés pour un spectacle de qualité. Côté morceaux joués, quelques surprises avec des chansons pas forcément taillées pour la scène. L'album qui a donné son nom à la tournée n'est que très peu présent dans la setlist, ce qui étonne. Les grands tubes de l'ère Dire Straits sont toujours là, pour la plus grande joie du public. Côté son, les deux premiers morceaux ont servi a ajusté le son et la balance voix/instruments. La suite fut cristalline avec un Mark Knopfler en forme, souriant et appliqué. Le reste de la bande a montré le même plaisir à jouer ensemble. Une petite mention spéciale à la scénographie qui réserve une belle surprise. Au final, un concert propre bien que dénué de certaines envolées sur les morceaux qui le permettaient. Deux rappels, une standing ovation, bref de belles retrouvailles avec Mark et sa bande.